Exemples de solutions du système de contrôle de la qualité

En combinant la 3D-SJI et l’inspection avant et après un processus, il est possible de contrôler la qualité pendant le processus de production de cartes de circuits imprimés.

Mettez en place un cadre de travail efficace

Avec une combinaison de 3D-SJI et d’inspection avant et après le processus, il est possible d’avoir le contrôle de la qualité pendant le processus de production des circuits imprimés et les efforts d’amélioration du processus avec la qualité post-refusion comme point de départ.

Le taux de rendement et le taux réel de défauts peuvent être confirmés en temps réel pour résoudre rapidement les problèmes de qualité. De plus, la qualité du contrôle/analyse peut être contrôlée à l’aide du système de contrôle de la qualité.

SPC (écran de contrôle qualité/production)

Ce menu est principalement utilisé par l’administrateur. Ce système peut vérifier la qualité de la production par usine, chaîne et modèle. Le taux de réussite, le taux réel des défauts et ainsi de suite pour la période désignée peuvent être confirmés en temps réel.

Analyse de Pareto des défauts réels/Analyse de Pareto des fausses alarmes

Ce menu est principalement utilisé par les ingénieurs. La séquence d’amélioration prioritaire peut être corrigée par l’analyse « abc » des défauts réels et des fausses alarmes.

Analyse des variations de production (carte des couleurs)

Ce menu est également utilisé par les ingénieurs. Une tendance à l’apparition d’anomalies de production et d’inspection peut être immédiatement détectée, car la stabilité de la production et de l’inspection peut être visuellement vérifiée.

Groupement de processus

Un ingénieur qui a vérifié l’état dans la carte de couleurs utilise le menu de séquence de processus pour terminer l’identification de la cause de l’échec en confirmant les images par processus d’impression, de montage et de refusion.

De cette manière, en utilisant Q-up Navi, la cause d’une défaillance réelle ou d’une fausse alarme peut être identifiée, le temps d’analyse peut être réduit et le cycle PVFA d’amélioration peut être mis en œuvre de manière efficace. De plus, SPC peut vérifier à nouveau l’effet des actions mises en œuvre. De plus, les données peuvent être utilisées selon les formats existants tels que les rapports, car les données peuvent être éditées dans le fichier CSV.

Discover a powerful solution for solder joint inspection.

Lifecycle Stage